Antony
46 , Avenue de la Division Leclerc - 92160 Antony - Tél: 01 81 89 35 70

Changements récents du marché immobilier dans notre ville d'Antony

Publié par Antony le 16/09/2020

Comment évolue la demande dans l’immobilier ?


Nous constatons trois évolutions importantes:

1/ Le besoin d’extérieurs ou d’extérieurs plus grands


2/ Le besoin d’espace "chez moi" pour vivre et pour certains y travailler.

Le logement parfois dortoir est redevenu lieu de vie


3/ Le besoin d’une qualité de vie au quotidien



Dans l’immobilier le premier point signifie généralement

  • Une dévalorisation très forte des appartements sans balcons ou à balcons symboliques,
  • Et une valorisation de tout ce qui comporte un extérieur: appartements avec grands balcons ou terrasse, RDC avec jardins et maisons.


Le besoin d’espace amène parfois à juger moins complaisamment les chambres de 9M2 sans rangement de beaucoup de programmes récents.


Le besoin de qualité de vie fait fuir les rues victimes de nuisances sonores permanentes, mais aussi les biens éloignées des commerces et transports ou considérés comme étant situés dans des zones de délinquance et insécurité.


Néanmoins cette notion de qualité de vie est très variable suivant les personnes: pour certains cela veut avant tout dire être à quelques minutes du RER et des commerces, et pour d’autres être au calme chez soi quitte à prendre son vélo ou un bus pour rejoindre le RER.


Conjuguer ces 3 besoins se heurte souvent à un problème économique, car tous les 3 engendrent des surcoûts à l’achat (ou à la location)


Donc place aux compromis…(au sens arbitrage).



Et pour notre ville d'Antony ?


Pour notre ville d’Antony et ses voisines ces besoins et compromis à faire ont de réelles conséquences.


Comme partout les biens sans extérieur baissent de façon très importante (20% par rapport à Janvier 2020).  


Ce qui nuit à la qualité de vie et à la tranquillité repousse :

La rue du chemin de fer est encore plus difficile à vendre tout comme les immeubles de Velpeau sur le RER.


Mais surtout certains acheteurs quittent Antony

pour à budget équivalent bénéficier d’un extérieur, de volumes quitta à accepter de s’éloigner des transports.


Des gens qui cherchaient sur Antony ou Rungis acceptent aujourd’hui des biens situés à Fresnes (coté Mairie et Antony) ou Wissous.


Notre agence de Sainte Geneviève des Bois voit même arriver des Antoniens à budgets plus contraints qui souhaitent absolument passer d’un appartement sur Antony à une maison.



Donc on perd des acheteurs, les prix immobiliers risquent de baisser ?


Non! car en revanche sur la ville d’Antony nous voyons arriver une importe clientèle venue de Paris, qui pour le prix de leur T3 ou T4 parisien désirent acheter une maison ou un vaste appartement.


Le centre-ville avec ses commerces, le marché et le cinéma leur apparaît comme un substitut tout à faire envisageable à leurs commerces et marchés parisiens, le parc de Sceaux vaut bien le bois de Boulogne.


Dans notre agence depuis 3 mois et cela est vrai dans toutes, nous avons plusieurs familles parisiennes qui chaque semaine nous font part de leur désir de chercher un nouveau chez eux à Antony.


Certes le centre-ville fait rêver, mais une partie de cette clientèle est ouverte et n’a pas les aprioris historiques des Antoniens sur certains quartiers. 



Et pour les Prix ?


Cette nouvelle clientèle n’est pas à date source d’augmentation forte des prix (contrairement à d’autres régions comme en Bretagne) mais permet de les conserver élevés et de vendre des biens qui tardaient à se vendre parce qu’imparfait ou un peu cher.


Contactez-nous pour plus d'informations.



Partager sur les réseaux